Les oreillers synthétiques

Sur le marché vous pouvez trouver des oreillers conçus avec des fibres ordinaires. Elles sont allergisantes (poussières, acariens, bactéries...) et leur capacité d’isolation est très faible. Certaines d’entre elles peuvent dégager de l’électricité statique, en particulier par le frottement des tissus durant la nuit. Pour un sommeil paisible, il est préférable de favoriser les fibres creuses. Elles offrent une meilleure isolation car elles contiennent de l’air. Les fibres creuses siliconées, glissantes et hypoallergéniques permettent de retrouver l’effet gonflant du duvet en se répartissant d’une manière homogène sur l’ensemble de la surface.

Les oreillers naturels

Laine, plumes ou duvet ; oie ou canard, les oreillers naturels aux garnissages les plus nobles ôtent toute sensation de chaleur grâce à leur parfaite aération. La qualité des matières retenues et le pourcentage de duvet déterminent le confort de soutien et d’accueil.

Les oreillers ergonomiques

Les oreillers ergonomiques ou anatomiques se présentent en général avec une forme définie conçue pour épouser parfaitement la forme de la nuque. Cela permet un bon soutien des cervicales tout en diminuant les points de pression. En latex ou en mousse viscoléalstique, ils apportent un soutien renforcé au niveau de la nuque





Partager cet article :