Vous êtes ici

Conseils Grand Litier

bien choisir son matelas
bien choisir son sommier
bien choisir son oreiller
bien choisir sa couette

Comment choisir mon matelas ?

Choisir un matelas dépend de plusieurs critères : votre position pendant le sommeil, votre morphologie, votre poids, votre taille, si vous dormez à deux et bien sûr, votre goût pour un accueil plus ou moins moelleux et un soutien plus ou moins ferme (c’est le matelas qui est responsable du degré de souplesse de votre couchage).
L’accueil d’un matelas, c’est la première impression ressentie en s’allongeant sur son lit. Il peut être très moelleux, moelleux ou tonique.

  1. Tester le matelas avant de l’acheter :

    • S’allonger pendant quelques minutes
    • Se mettre sur le dos et vérifiez que vous ne pouvez pas passer votre main entre vos reins et le matelas (si c’est le cas, le matelas est trop ferme pour vous)
    • S’appuyer sur le coude et vérifiez qu’il ne s’enfonce pas trop, sinon le matelas est trop moelleux.
  2. Dormir à deux

    Il est conseillé de choisir un matelas de dimension 160 x 200cm minimum si vous dormez à deux. S’il y a une grande différence de poids ou de sommeil agité, il est préférable d’opter pour deux matelas indépendants.

  3. La longueur du matelas

    Pour déterminer la longueur de matelas nécessaire, il faut ajouter 15 cm à votre taille.

  4. Allergies

    Si vous êtes allergiques aux acariens, poussière… favorisez des matelas traités antibactériens.

  5. Choisir la technologie adaptée

    Vous avez le choix entre 3 principales technologies : le latex, la mousse et les ressorts.
    Vous perdez en moyenne 40cl d’eau par nuit. Le matelas doit être aéré pour que la literie reste saine plus longtemps.

  6. Les matelas à ressorts

    Les matelas à ressorts favorisent un soutien ferme, dynamique et progressif. Ils permettent de s’adapter à votre morphologie et résister à une forte pression. Ils sont conseillés aux personnes ayant le sommeil agité.

    Les matelas en latex

    D’origine naturelle ou synthétique, le latex est reconnu pour son élasticité exceptionnelle, la précision de soutien et ses qualités hypoallergéniques. Ces caractéristiques assurent une indépendance de couchage optimale. En faisant varier la densité de la matière, l’épaisseur de l’âme et la répartition des alvéoles, il est possible de proposer différents niveaux de soutien.

    Les matelas en mousse

    La meilleure qualité est obtenue grâce aux mousses polyuréthanes de haute résilience ou viscoélastiques. L’une comme l’autre, elles permettent d’obtenir une grande variété de confort et de soutien. Composé de multiples cellules ouvertes, ce matériau assure une très bonne aération. La densité est un gage de qualité et de durabilité.

Comment choisir mon sommier ?

Le sommier est une pièce maîtresse de votre literie. Il est le garant d’une bonne aération de votre matelas et par conséquent de l’hygiène de l’ensemble de votre literie. En assurant un tiers des efforts de suspension, le sommier doit être ferme pour absorber sans déformation le poids du dormeur et servir de support au matelas. Le sommier doit être changé à chaque renouvellement de matelas pour garantir la qualité du matelas.
Il existe différentes catégories de sommiers :

Les sommiers à ressorts

Les sommiers à ressorts sont constitués de multiples ressorts assemblés entre eux et fixés sur un cadre de bois. Certains modèles proposent une finition cuvette, une rehausse sur tout le périmètre pour renforcer le maintien du matelas. Les sommiers à ressorts doivent être associés à des matelas ressorts pour garantir moelleux et souplesse d’accueil.

Les sommiers à lattes

Ils sont de deux types, à lattes apparentes ou lattes recouvertes. Certains modèles avec lattes apparentes proposent des systèmes de réglage de fermeté permettant de personnaliser le confort de soutien au niveau des épaules et des lombaires. Les sommiers « recouverts » constituent la solution idéale pour les literies fermes. Ils maintiennent parfaitement votre couchage et surtout l’empêchent de glisser. Certains sommiers ont l’avantage de pouvoir s’incliner, facilitant la circulation sanguine.

Sommier fixe ou relevable ?

Relevable si vous êtes un adepte de la lecture ou aimez regarder la télévision avant une bonne nuit de sommeil ou encore prendre le petit déjeuner au lit. Les sommiers relaxation sont fortement recommandés dans le cas de troubles de la circulation sanguine. Manuellement ou avec votre télécommande, chacun d’entre vous choisirez le confort adapté à chaque situation : détente, relaxation... Pour dormir, retour en douceur en position allongée, jambes relevées ou non.

Comment choisir mon oreiller ?

En assurant le soutien des vertèbres cervicales, l’alignement de la tête et du cou, l’oreiller est un élément important de votre literie. Il est d’ailleurs conseillé de le remplacer tous les trois ans. La forme rectangulaire est à privilégier, beaucoup plus adaptée qu’un format carré.

Les oreillers synthétiques

Sur le marché vous pouvez trouver des oreillers conçus avec des fibres ordinaires. Elles sont allergisantes (poussières, acariens, bactéries...) et leur capacité d’isolation est très faible. Certaines d’entre elles peuvent dégager de l’électricité statique, en particulier par le frottement des tissus durant la nuit.
Pour un sommeil paisible, il est préférable de favoriser les fibres creuses. Elles offrent une meilleure isolation car elles contiennent de l’air.
Les fibres creuses siliconées, glissantes et hypoallergéniques permettent de retrouver l’effet gonflant du duvet en se répartissant d’une manière homogène sur l’ensemble de la surface.

Les oreillers naturels

Laine, plumes ou duvet ; oie ou canard, les oreillers naturels retrouvent les garnissages les plus nobles en ôtant toute sensation de chaleur grâce à sa parfaite aération. La qualité des matières retenues et le pourcentage de duvet déterminent le confort de soutien et d’accueil.

Les oreillers ergonomiques

Les oreillers ergonomiques ou anatomiques se présentent en général avec une forme définie conçue pour épouser parfaitement la forme de la nuque. En latex ou en mousse viscoélastique, ils vous apportent un soutien renforcé au niveau de la nuque. Conseillés si vous avez des problèmes de cervicales à ce niveau.

Comment choisir ma couette ?

Il existe une très grande diversité de couettes, comme pour les oreillers, le garnissage peut être synthétique ou naturel. Il est important de bien connaître ses besoins pour faire le bon choix. Le confort d’une couette est directement lié à la qualité des matières de garnissage et des enveloppes utilisées.

Les couettes synthétiques

Comme pour les oreillers, il faut privilégier les fibres creuses siliconées. Plus les fibres de garnissage sont élaborées pour renfermer beaucoup d’air, plus la couette sera légère, gonflante et isolante. Le garnissage en fibres de flocons, contrairement à celui en nappe, favorise la circulation d’air et réduit l’accumulation d’humidité, c’est le plus proche d’un garnissage naturel.

Les couettes naturelles

Le garnissage naturel est composé de plumes et de duvets d’oies ou de canards, il possède un grand pouvoir thermique sans risque de transpiration. Le pourcentage de duvet fait varier la légèreté et la chaleur de la couette. Le duvet apporte le gonflant qui permet d’emmagasiner un volume d’air très important, son pourcentage détermine la qualité de la couette.

Retour au site