A quoi correspond un cycle de sommeil ?

Un cycle de sommeil constitue le fondement de nos nuits. Chaque cycle est divisé en 3 types de sommeil : léger, profond, paradoxal.  Ces sous-divisions s’enchaînent plusieurs fois par nuit en suivant une chronologie établie. Pour un sommeil réparateur, chacune a une importance particulière ; il est donc important que les cycles soient complets.

Le premier type de sommeil, appelé sommeil lent léger, correspond à la phase d’endormissement. L’activité cérébrale et le tonus musculaire ralentissent progressivement, le dormeur entre dans un état de somnolence. Même s’il n’a pas l’impression de réellement dormir, cette étape ne doit pas être perturbée car c’est elle qui amène le dormeur vers le sommeil confirmé, second stade du sommeil léger.

Vient ensuite le sommeil lent profond, durant lequel le cerveau est très peu sensible aux stimuli extérieurs. Cette étape permet la récupération physique et demeure un facteur de croissance chez les plus jeunes. Les faits de la journée se transforment en souvenir et le cerveau est détoxifié. Cet état de sommeil profond s’atténue pour atteindre le 3e état : le sommeil paradoxal.

Dernier état du cycle : le sommeil paradoxal, durant lequel le cerveau consolide les apprentissages moteurs de la journée. Le nom de cette phase provient du fait que malgré l’activité cérébrale soutenue, les muscles restent immobiles. Extérieurement, on observe seulement des mouvements oculaires rapides : c’est la phase où nous rêvons. 

Combien de temps dure un cycle du sommeil ?

Chaque cycle de votre sommeil dure en moyenne 90 minutes. Cette durée est variable d’un individu à l'autre, mais elle reste toujours identique chez un même individu. La nuit débute par un sommeil léger qui conduit 20 minutes après, chez les bons dormeurs, au sommeil lent et profond. Au bout d’environ 70 minutes, le sommeil paradoxal apparaît. Au cours de la nuit, ces durées varient : le sommeil profond laissant peu à peu le paradoxal prédominer. Cette inversion correspond à l’augmentation de la température corporelle, survenant aux alentours de 3h du matin. 

Combien de cycles sont nécessaires pour faire une bonne nuit ?

Une nuit comporte de 4 à 6 cycles, selon la durée du sommeil. Mais il n'y a pas de règle absolue concernant le nombre de cycles nécessaires à une bonne récupération : sachez que le sommeil ne sera réparateur que si les cycles se succèdent harmonieusement. À savoir : certaines personnes se sentent bien avec trois cycles par nuit, quand d'autres en nécessitent six ou sept. Le sommeil est composé de stades identiques au cours de la vie mais son organisation varie beaucoup de l’enfance jusqu’à la vieillesse et selon les individus. En clair, nous ne sommes pas tous égaux face au sommeil ! Bien entendu, plus votre lit sera confortable et adapté à vos besoins, plus les cycles seront harmonieux et la récupération optimale.

Partager cet article :